Samedi 12 Janvier 2019 - 20:45

TIME ELLEIPSIS - Chamæleo Vulgaris

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre
Abstract opera - FR

Imaginée par Frédérick Galiay et faisant suite à plusieurs voyages en Asie du sud-est puis à une résidence hors-les-murs de l'Institut Français, la pièce Time Elleipsis peut être interprétée par différentes formations, du grand ensemble (Onceim et Ensemble Un) à ce sextet Chamæleo Vulgaris. Un groupe à géométrie variable, né en 1991 et qui a pris de nombreuses formes depuis, de deux à quatorze musiciens, toujours fidèles compagnons du bassiste et fines fleurs de l'impro made in France.
Imaginée comme une sorte d'opéra abstrait, sans voix ni livret, elle s'inspire de plusieurs récits bouddhistes et tente de traduire en sons les différentes ellipses temporelles qui jalonnent parfois ces textes traditionnels. Au-delà du propos, conceptuel mais poétique, la musique élaborée par cet orchestre aux sonorités atypiques et hors du temps (de la synthèse analogique aux tambours, toutes les générations de lutherie sont présentes) s'incarne en atmosphères puissantes et convoque tout un univers de matières sonores, du bruissement des cordes frottées aux explosions rythmique, des crachotements analogiques au son pur du cuivre. Une œuvre intense, entre épure et exubérance, ni jazz ni noise ni musique du monde ni quoi que ce soit. Juste libre et d'aujourd'hui.

Antoine Viard : sax, électronique - Jean-Sébastien Mariage : guitare - Julien Boudart : Korg MS20, métaux résonants - Frédérick Galiay : basse, électronique - Sébastien Brun & Franck Vaillant : batteries, percussions, électronique
Jeudi 17 Janvier 2019 - 20:45

UNIQUE HORNS + OLIVIER BENOIT SOLO

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre
Unique Horns
Un trompettiste, trois trompettes ! C'est pas Garcimore, c'est Louis Laurain. C'est pas de la magie, mais juste un savant mélange de bricole, d'un peu de technologie et de beaucoup de talent. Quoique, magique, ce solo augmenté l'est aussi. Quand la musique qui en éclot transcende le dispositif et nous immerge dans une bulle sonore où se croisent du field recording, des oiseaux, du bruit blanc, du métal vibrant, des tambours, du feed-back, des crapauds, des ondes pures et... de l

trompette, quand même ! Jouée, aux lèvres ou pas, pré-enregistrée, amplifiée, triturée, démultipliée... elle est partout et elle s'efface pour laisser place au discours singulier d'un musicien décidément passionnant.

France - Louis Laurain : trompettes, objets, électronique

Olivier Benoit
Tout juste libéré de la direction de l'ONJ, Olivier Benoit renoue avec un parcours plus personnel et retrouve la liberté qui fait de lui ce guitariste à part, affranchi d'une tradition parfois pesante sur un instrument qu'on pourrait croire usé jusqu'aux cordes. Oubliant le matériel, brouettes de pédales et ustensiles, il se concentre sur ses propriétés intrinsèques pour le transformer en une plaque ultra-sensible, une espèce de capteur plus qu'un émetteur.
Bien que faite de larsens contrôlés, de frottements, de silences, d’immobilité ou de fulgurances, de tensions comme de relâchements, sa musique n'est pas une panoplie d'effets, un catalogue démonstratif. C'est de poésie pure dont il s'agit là. Un ouvrage d'orfèvre à écouter, une sculpture de sons à contempler.

France - Olivier Benoit : guitare
Vendredi 18 Janvier 2019 - 21:00

Le Villejuif Underground / Cockpit

LE CONFORT MODERNE Club Placement libre Debout
Le Villejuif Underground
Rock Psyché - FR
Dans la grande famille du label Born Bad Records, on trouve aussi Le Villejuif Underground, un projet mené par le poète australien Nathan Roch et trois parisiens provenant des bords de Marne. Ils se sont déjà illustré aux côtés de King Khan & the Shrines, Ausmuteants, Bazooka, notamment par l’intermédiaire d’un premier album sur SDZ Records. Un peu déjantés, les quatre membres du Villejuif Underground sont réputés pour produire un garage mutant des plus furieux qui provoque l’hystérie à chacune de leurs apparitions. Et pour cause : le groupe joue chaque concert comme si c’était le dernier pour vous offrir un live dont vous ne ressortirez pas indemne.

Cockpit
Garage Punk - FR
Cockpit c'est quatre bordelais qui nous livrent un groove-grunge unique. Altitude psychédélique, vitesse effrénée et puissance aérienne, Cockpit rallie l’ambiance bon enfant du garage et l’atmosphère glaçante du grunge… Monter en flèche, se crasher et finir le set. Après deux albums, " Cockpit I " et " Cockpit II ", les quatre membres ne cessent de nous étonner. Chaque morceau prend de la rondeur et de la précision pour nous donner envie d'en écouter encore plus.

Vendredi 25 Janvier 2019 - 20:45

CÉCILE CAPPOZZO TRIO & GUEST

CARRE BLEU
Alors que certains cherchent à échapper à tout prix à leur étiquette de fils ou fille de, d'autres existent suffisamment fort pour ne pas avoir à s'en préoccuper. Et voire même revendiquent la filiation en œuvrant en famille. C'est le cas pour Cécile Cappozzo qui, après un somptueux duo avec le pater, l'invite volontiers à claironner dans son nouveau trio.
Douze ans ont passé depuis son précédent concert, en trio et au Carré Bleu déjà, mais la section rythmique a changé et la petite a fait un sacré chemin. Si son jeu reste aussi musclé, les doigts agiles et les poings ou les coudes toujours prompts à appuyer le propos, son monde musical s'est largement enrichi. De rencontres, de la découverte du flamenco - qu'elle danse aujourd'hui avec un même brio - de connexions diverses, de tout ce qui peut faire une vie quoi. Et de ses deux compères aussi. Etienne Ziemniak, batteur-headbanger aussi furieux que subtil et Patrice Grente, qui passe sans prévenir de la force tranquille à une rage débridée.
Un groupe incandescent, inscrit dans l'héritage évident d'un free historique (Cecil Taylor, notamment, en figure tutélaire certainement assumée) mais dont le feu est nourri de bois neuf. Du jazz ardent complètement d'aujourd'hui, qui sent bien plus le souffre que la naphtaline. Et en ces temps musicaux menant souvent à une apothéose de l’insignifiant, l’espace de liberté qu'ils offrent avec une telle détermination et un si fort investissement s’ouvre vers des territoires sonores d’une fraîcheur irradiante.


Airs de famille / France / Cécile Cappozzo : piano - Patrice Grente : contrebasse - Étienne Ziemniak : batterie + Guest ! : Jean-Luc Cappozzo : trompettes, bugle.
Samedi 26 Janvier 2019 - 21:00

WEE! Marc Melià

LE LIEU MULTIPLE / EMF Planetarium Placement libre
Marc Melià
21h - Le lieu multiple - PT : 10€, Réduits : 7€, Le Joker : 3,5€ / PASS Marc Melia + Culture Club 20€
Concerts produit par OH et le lieu multiple en partenariat avec le TAP

Marc Melià
Electronic /ES
Marc Melià est musicien et compositeur. Music For Prophet, son premier album, s’inscrit dans cette tradition naissante d’une musique répétitive composée par des robots sensibles pour les humains du futur. Le personnage principal de ce disque s’appelle Prophet 08, un synthétiseur déjà mythique. Chaque chanson est fabriquée à la main, de manière artisanale sans jamais s’en remettre à des séquences pré-enregistrées.
Samedi 26 Janvier 2019

WEE! Pass Culture Club x Rinse + Marc Melià

LE LIEU MULTIPLE / EMF
arc Melià
21h - Le lieu multiple - PT : 10€, Réduits : 7€, Le Joker : 3,5€ / PASS Marc Melia + Culture Club 20€
Concerts produit par OH et le lieu multiple en partenariat avec le TAP

Marc Melià
Electronic /ES
Marc Melià est musicien et compositeur. Music For Prophet, son premier album, s’inscrit dans cette tradition naissante d’une musique répétitive composée par des robots sensibles pour les humains du futur. Le personnage principal de ce disque s’appelle Prophet 08, un synthétiseur déjà mythique. Chaque chanson est fabriquée à la main, de manière artisanale sans jamais s’en remettre à des séquences pré-enregistrées.

Wee! Culture Club x Rinse FM
22h30-5h
Concert produit par l’OH en partenariat avec Rinse FM et le TAP
A partir de 16 ans si accompagné d’une personne majeure. Carte d’identité exigée. Taxi collectif à 1€. Stand ekinox sur place.

Ron Morelli
Techno/US
DJ, producteur et fondateur du fameux label L.I.E.S. Il est aujourd’hui mondialement reconnu comme le pièce maîtresse de cette nouvelle vague. Parce qu’il n’édite que des morceaux auxquels il croit à "1000%", parce que toutes les musiques indépendantes le passionnent, parce qu’il se tient toujours à bonne distance des logiques commerciales et au plus près des dancefloors, son retour sur la scène du confort moderne ne peut qu’être une excellente nouvelle.


Low Jack B2B Simo Cell
Techno/FR
Simo Cell se différencie des autres producteurs par un style singulier qui mêle les codes UK à un background électronique plus large. Derrière les platines, il fait preuve d’originalité, prouvant à chaque reprise qu’un de ces sets est toujours une expérience imprévisible. Low Jack est lui sollicité par les labels les plus en vue du moment. Son credo, c’est avant tout de sortir des sentiers battus, de prendre le contrepied des tendances, de ne jamais être là où on l'attend.

Azamat B
Techno/FR
Membre fondateur et DJ de la mafia sudiste La Big Familia, Azamat B a toujours refusé de se voir attribuer un genre musical en particulier. De son implication sur la scène Montréalaise avec ses résidences Boomclap, à la programmation des Festivals La Calypso et Vermeille, Azamat B est actif sur des scènes très différentes. Techno, RnB, Chicago House, Uk Garage... Ses sets restent imprévisibles et l'ont amené à mixer partout dans le monde.
Samedi 26 Janvier 2019 - 22:00

WEE! Culture Club X Rinse (Ron Morelli, Simo Cell b2b Low Jack, Azamat B)

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout
Wee! Culture Club x Rinse FM
22h30-5h
A partir de 16 ans si accompagné d’une personne majeure. Carte d’identité exigée. Taxi collectif à 1€. Stand ekinox sur place.

Ron Morelli
Techno/US
DJ, producteur et fondateur du fameux label L.I.E.S. Il est aujourd’hui mondialement reconnu comme le pièce maîtresse de cette nouvelle vague. Parce qu’il n’édite que des morceaux auxquels il croit à "1000%", parce que toutes les musiques indépendantes le passionnent, parce qu’il se tient toujours à bonne distance des logiques commerciales et au plus près des dancefloors, son retour sur la scène du confort moderne ne peut qu’être une excellente nouvelle.


Low Jack B2B Simo Cell
Techno/FR
Simo Cell se différencie des autres producteurs par un style singulier qui mêle les codes UK à un background électronique plus large. Derrière les platines, il fait preuve d’originalité, prouvant à chaque reprise qu’un de ces sets est toujours une expérience imprévisible. Low Jack est lui sollicité par les labels les plus en vue du moment. Son credo, c’est avant tout de sortir des sentiers battus, de prendre le contrepied des tendances, de ne jamais être là où on l'attend.

Azamat B
Techno/FR
Membre fondateur et DJ de la mafia sudiste La Big Familia, Azamat B a toujours refusé de se voir attribuer un genre musical en particulier. De son implication sur la scène Montréalaise avec ses résidences Boomclap, à la programmation des Festivals La Calypso et Vermeille, Azamat B est actif sur des scènes très différentes. Techno, RnB, Chicago House, Uk Garage... Ses sets restent imprévisibles et l'ont amené à mixer partout dans le monde.

Mercredi 6 Février 2019 - 21:00

Vaudou Game, Mambo Chick (Glad We Met)

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout
Vaudou Game
Afro-beat - FR
A l’instar des autres musiques qui découlent de la rencontre entre musiciens africains et leurs cousins éloignés des Etats-Unis, il existe un courant moins connu, dans le berceau de la culture vaudou dans la région du Togo. L’idée d’intégrer une gamme envoûtante à un afro-funk des années 70 s’est imposée comme une évidence pour Peter Solo, par l’analogie qu’il a trouvé entre cette tradition vaudou et les musiques de transe que sont le blues et le funk. Et cette musique qu’il a entendue en lui, Peter Solo l’appelle Vaudou Game. Le groupe débarque sur la scène du Confort Moderne avec leur sublime nouvel album " Otodi " enregistré à Lomé avec des musiciens locaux en renfort de son équipe lyonnaise. Peter Solo a puisé le fluide vaudou directement à la source, n’utilisant, encore une fois, que la gamme Togolaise pour faire sonner sa guitare.

Mambo Chick
Afro / Brésil / Caraïbes - CH
Prêtresse Vaudou au sourire légendaire, la selecta Mambo Chick partage ses trouvailles chinées aux quatre coins du monde. Cette passionnée de vinyles s’amuse et vous invite à danser avec elle hors des sentiers battus où elle célèbre les musiques latines, caribéennes.

Samedi 9 Février 2019 - 20:45

YASAÏ

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre
En première partie, Carte blanche aux élèves du Conservatoire :
Trois jeunes élèves de l’atelier “composition/création” viennent arpenter sur scène les chemins de l’improvisation, explorés durant leurs cours sous la houlette de Jean-Baptiste Pelletier, pédagogue éclairé au CRR et contrebassiste défricheur.

Yasaï.
Hugues Vincent et Colin Neveu, complices de longue date, faisaient déjà trembler les murs du Confort Moderne en 2007 avec l'éminent Luc Ex au sein de Tilbol. Avec ce trio né en 2015, ils poursuivent leur collaboration turbulente aux côtés de Kumi Iwase, saxophoniste japonaise installée en France depuis plusieurs années. Improvisatrice, compositrice de pièces acousmatiques, enseignante, elle navigue du jazz au contemporain en passant par le cinéma, la poésie ou le théâtre.
Entre écriture et improvisation, interprétations rigoureuses ou formes ouvertes, Yasaï tisse un canevas sonore puisant dans le jazz avant tout mais qui se teinte volontiers de dérapages noisy, de formes classiques ou d'influences traditionnelles. Sans jamais s'interdire mélodies tendres ou lyrisme vibrant, le propos est volontiers free et, si l'on y retrouve quelques réminiscences respectueuses de Rollins ou Tom Cora, toujours profondément original.
Un vrai trio de jazz, ouvert à tout et à l'instrumentation atypique, qui joue avec ses tripes et un engagement sincère. Une musique fiévreuse ou apaisée qui alterne les climats sans jamais laisser froid et dégage une force émotionnelle imparable.

Jazz viscéral / France - Japon / Kumi Iwase : sax, clarinette, Hugues Vincent : violoncelle, Colin Neveux : batterie
Jeudi 14 Février 2019 - 21:00

Isha, Blu Samu

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout
Isha
Rap - BE
Il a des airs de rookie mais balade son ombre depuis un bail dans la fournaise Bruxelloise. Sans jamais donner l'impression de faire le grand écart, Isha réussit la rencontre du texte qui parle et de la punchline qui cogne. Il vous raconte ses rois déchus, sa princesse abîmée, son pote rebeu aux dents cassées. Des rimes un peu brutes mais sensibles, Isha a toujours des histoires pour vous. Il s'impose sur la scène du rap francophone et on peut même dire qu'il en devient un personnage fédérateur.

Blu Samu
Hip hop - BE
Vu et approuvé au festival de Dour cet été. Blu Samu et son hip-hop parfaitement maîtrisé va vous laisser complètement bouche bée. Rappeuse, compositrice et interprète, Blu Samu, âgée de seulement 23 ans fait vibrer la scène hip-hop Bruxelloise. Elle exploite un registre assez large allant du hip-hop à la soul, sans oublier le funk. Depuis sa rencontre avec le 77, crew incontournable du rap en Belgique, Blu Samu ne cesse d’explorer de nouveaux terrains et de multiplier les collaborations.

Mercredi 20 Février 2019 - 21:00

The Armed + Première partie

LE CONFORT MODERNE Club Placement libre Debout
The Armed
#Punk
US
The Armed est un groupe américain de punk rock un peu violent, originaire de Detroit dans le Michigan. Leur identité reste et demeure un mystère mais on suspecte que les membres soient en réalité des anciennes stars de la chanson opérant incognito. Des rumeurs vont même jusqu'à prétendre que le groupe a été fondé par Elvis Presley et Mickael Jackson lors d'une soirée organisée par Bob Marley. Il semblerait toutefois que cette rumeur reste infondée. D'autres encore, témoins de certaines prestations live disent avoir reconnu, lors d'un concert en 2016, Janis Joplin et Kurt Cobain. Ces témoignages bien que plus crédibles que les autres ne sont pas assez étayés et n'offrent pas assez de preuves pour pouvoir affirmer leur présence au sein de The Armed. Une chose est sure : Axel Rose n'en fait pas partie.
Jeudi 21 Février 2019 - 20:45

THE BRIDGE #10 : ANTICHAMBER MUSIC

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre
Chamber Music regroupe trente-six poèmes de James Joyce. Claudia Solal, instigatrice de ce projet, voit en ce recueil un terrain de jeu idéal, que ces pièces soient destinées à être dites, chantées, psalmodiées, tues même, laissant à la musique l’entière liberté de la forme et du fond. Une galerie de voix que trois musiciens aux regards sensibles accompagnent dans une relecture en forme de partition imaginaire, transformant la musique de chambre close des mots en musique d’antichambre ouverte à tous les vents des sons et des sens.
Adepte du piano préparé et de l'électronique, Benoît Delbecq traverse le champ jazzistique dans toute sa largeur : de l'IACP d’Alan Silva à son collectif Hask, de la fréquentation de Steve Lacy ou Mal Waldron à l'enseignement de Steve Coleman, jusqu’aux aux recherches menées avec Kartet, ou The Recyclers.
Katie Young, élève d’Anthony Braxton, est notamment l’auteur d’un enregistrement en solo de basson manipulé, modifié, magnifié, désacralisant là un instrument des plus consacrés.
Lou Mallozzi, aux platines et à l’électronique, est un artisan du son et du bruit, lorsqu’ils cessent d’être contradictoires. Un maître du genre, qui enseigne cet étrange art de faire et de défaire à l’Art Institute de Chicago.
Il est prévu que le quartette se scinde en sous-ensembles (solos, duos, trios) pour jouer de toutes les densités possibles, de toutes les transparences aussi, telles les pièces mobiles, versatiles, métamorphiques d’un échiquier de timbres. Le reste, tout le reste est heureusement imprévisible.

musique d’antichambre / France, États-Unis / Claudia Solal : voix - Benoit Delbecq : piano - Lou Mallozzi : platines, électronique

Jeudi 7 Mars 2019 - 20:45

The Fictive Five

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre
À près de soixante-dix ans, Larry Ochs poursuit une carrière impressionnante avec une détermination qui force le respect. En parallèle de l'historique Rova Saxophone Quartet - qui enquille les tournées depuis '78 et a déjà livré près d'une quarantaine d'albums - il improvise, compose, enseigne, multiplie les projets et croise toutes les générations de musiciens aux quatre coins de la planète.
De retour à Poitiers pour la 3ème fois, il inaugure avec ce concert la tournée européenne (seulement deux dates en France) de ce quintet haut de gamme qui fête la sortie de son nouvel album sur l'incontournable label Clean Feed (leur précédent opus était paru sur le non moins estimable label Tzadik).
Une formation classieuse, soutenue par deux contrebasses jamais redondantes, un batteur baroudeur au palmarès fleuri et qui nous offre enfin l'occasion d'accueillir par chez nous Nat Wooley, le trompettiste que tout le monde s'arrache sur les scènes jazz, impro ou noise et qui a déjà joué avec Zorn, Fred Frith, Braxton, Evan Parker ou toute la crème des musiciens de sa génération. Autant de noms qui ont aussi émaillé le long parcours de Larry Ochs...
Un jazz d'avant-garde à l'américaine (Pascal Niggenkemper est certes franco-allemand, mais il a vécu quelques années à New-York), comme eux seuls savent le jouer, plus tripal que cérébral, ancré dans la tradition comme il s’ouvre à toutes les expérimentations.

american touch / États-Unis, Allemagne Larry Ochs, saxophones - Nate Wooley, trompette - Harris Eisenstadt, batterie - Ken Filiano et Pascal Niggenkemper, contrebasses
Mardi 12 Mars 2019 - 20:30

Popa Chubby

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout
Popa Chubby
US
Les gens me demandent pourquoi ce titre “Two dogs”? C’est une vieille fable, sur 2 chiens et 2 loups. Nous nous sommes tellement divisé en tant qu’humain. Il y a une bataille à l'intérieur de chacun de nous. Chaque jour nous nous levons et devons choisir notre chemin faisant appel à l'un et à l'autre et nos propres esprits pour trouver de la force et du courage. Le chien que nous nourrissons est le chien qui fait la loi, le chien que l’on rend affamé meurt de manque d’attention.

Il ne tient qu’à nous de faire appel à notre esprit pour nourrir le chien qui nous permettra de prospérer. Je suis persuadé que l’esprit humain triomphera, et qu'un grain d'espoir est plus puissant qu'une montagne de peur. Et je crois en l’Amour. Nous sommes ici pour aimer. Aimer son prochain, aimer ce cadeau qu’est la vie, et aimer la musique.

Alors mes très chers amis, je vous offre ces chansons avec amour et espoir, en étant conscient que le chien que je nourris, est celui qui m’aidera à vous apporter tout l’amour que j’ai au plus profond de moi-même.

Peace, Love and Loud Guitars,
Votre éternel cher serviteur,
Popa Chubby
Jeudi 14 Mars 2019 - 21:00

Jaako Eino Kalevi, première partie

LE CONFORT MODERNE Club Placement libre Debout
Jaako Eino Kalevi
World Music - FIN
Trois ans après son quatrième album, le géant finlandais, est de retour avec un cinquième album solo "Out Of Touch" sortie 12 octobre 2018.

Dans ce cinquième album, enregistrées entre Helsinki sa ville natale et Berlin où il réside, l'auteur-compositeur finlandais s'inspire du temps passé à Athènes, et élargit ses horizons tout en se concentrant sur son être intérieur.

"Tout le monde connaît la signification de " déconnecté " et cela à généralement des connotations négatives, comme le manque d'informations les plus récentes, dit-il. "Mais être déconnecté peut être l'état idéal."

Dans 'People In The Centre Of The City' ce nouvel extrait se veut comme une douce tranche de pop continentale dans la classique tradition Jaakko tels que 'Flexible Heart' ou encore 'Deeper Shadows'.

JEK se rappel de l'époque où il était chauffeur de tramway à Helsinki. "J'ai commencé à remarquer que parfois les gens de la ville avaient tellement de parfum que tout le tramway sentait vraiment fort mais d’une façon si séduisante."
Samedi 16 Mars 2019 - 21:00

ZU

LE CONFORT MODERNE Club Placement libre Debout
Math-core furibard - Italie
Coproduction l'OH/Le Confort Moderne et Jazz à Poitiers

La tornade italienne revient dynamiter le Confort onze ans après un concert mémorable en compagnie de Joe Lally des Fugazi, dans le cadre à l'époque d'une tournée pour leur dixième anniversaire. Soit aujourd'hui plus de deux décennies d'existence durant lesquelles ils auront collaboré avec une multitude de groupes ou d'artistes aussi divers que renommés. The Ex, Mike Patton, Dälek, Mats Gustafsson, les Melvins, Ken Vandermark... la liste est longue et témoigne des multiples influences qui les nourrissent autant que de l'intérêt qu'ils suscitent chez leurs pairs.
Zu, un combo furieux, un peu monstrueux, Hydre à trois têtes qui s'abreuvent à tous les styles pour souffler aux oreilles leur espèce de mathcore-free-noise-jazz (on pourrait en aligner d'autres...) vénéneux. Une ligne de basse féroce et véloce, au son unique, qui pétrit des masses grondantes, épaisses et sombres, traversées par les éclairs cuivrés d'un sax furibard ou d'une cymbale fouettée. Un mur de son mais qui cache derrière son apparente massivité quantité de variations. Avec les années, au fil des changements de batteur aussi, leur propos s'est affiné et la linéarité qu'on pouvait parfois regretter dans leurs sets à leurs débuts a laissé place à de plus longues plages improvisées et à une multiformité qui font aujourd'hui d’eux un grand groupe, une voix majeure du métal déviant.

Luca Mai : sax, Massimo Pupillo : basse, Tomas Järmyr : batterie
Mercredi 20 Mars 2019 - 20:45

ZiFouLeim

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre
Certes le petit monde de l'impro échappe avec bonheur à toutes les tendances du star-system, mais quand on voit s'aligner de tels noms sur une affiche, on serait tout de même tenté d'employer le terme de all-star... Réunis pour la première fois au sein d'une même formation, voilà en tout cas trois artistes cruciaux à qui l'on doit quelques-unes des plus belles pages de l'histoire de ces musiques de traviole. Un line-up de rêve, qui laisse augurer rien qu'à sa lecture la promesse de moments d'écoute forcément intenses. Un savant mélange de métier - ils traînent leurs guêtres dans les bourbiers sonores depuis le début des années '70 - d'un talent rare - on pense inévitablement à eux dès lors qu'on énumère les figures marquantes de leurs instruments respectifs - et de cette faculté à porter haut le discours quels que soient les partenaires avec qui ils s'acoquinent. Y en a pourtant eu des pelletées... Des chefs de file (Jean-Marc Foussat qui triturait son VCS III des lustres avant que le synthé analogique ne soit une mode...) qui n'ont jamais filé droit, si ce n'est dans la constance de leur brio, et qui n'ont eu de cesse de zigzaguer de mondes à d'autres et d'aller voir ce qui se faisait ailleurs pour toujours renouveler le discours.
Tout ça pour dire que même tout juste né, on imagine déjà facilement de quel bois un tel trio peut se chauffer. Et assurer à ceux qui n'ont même jamais entendu ces noms qu'on tient là l'assurance d'instants d'émois et de fulgurances sonores qui ne leur feront pas regretter le déplacement.


All-star classieux - Portugal, France, Suisse / Carlos Zingaro : violon, électronique - Jean-Marc-Foussat : synthétiseur analogique - Urs Leimgruber : saxs

Mercredi 10 Avril 2019 - 21:00

Bodega, Première Partie

LE CONFORT MODERNE Club Placement libre Debout
Bodega
US
What’s Your Rupture? est ravi d’annoncer la signature du groupe rock de Brooklyn BODEGA. Avec un minimalisme sauvage et un esprit vif, BODEGA revitalise le vocabulaire du rock’n’roll sous l’influence du songwritting narratif dérivé du post punk, de la pop contemporaine, du hip-hop, du kraut rock, et du folk.
Avec des yeux de cinéastes, Ben Hozie (guitare, voix) and Nikki Belfiglio (voix) tournent le documentaire vers eux-mêmes, trouvant le politique dans le personnel. Ayant fait partie du collectif de rock farceur Bodega Bay, connu pour ses coups de pub critiques et excentriques, leur mélange d’essai et de confession témoigne de la dure poésie d’être humain à l’aire du digital.
Rejoints par Montana Simone (batterie), Madison Velding-Vandam (guitare) et Heather Elle (basse), BODEGA dévoilent leur premier single « How Did This Happen ?! », un titre qui est toujours un moment exceptionnel lors de leurs nombreux concerts à New York. Une vidéo interactive à 360 degrés qui montre à quel point le groupe est unique en live accompagne ce single.
« How Did This Happen ?! » est la première chanson extraite de l’album de Bodega qui est prévu pour cet été. Il a été enregistré et produit par Austin Brown (Parquet Courts). Il a été mixé et masterisé par Jonathan Schenke.

saison 2018-2019Du 1 Septembre 2018 au 31 Août 2019

Format jj/mm/yyyy
En cliquant sur "Ajouter l'abonnement", j'accepte de fournir les informations ci dessus nécessaires afin de procéder à mon achat.

Pour connaître les conditions d'exercice de vos droits, voir détail dans nos CGV - chapitre "Politique de confidentialité"

0 Panier

Votre panier est vide
Total : 0€
Infos & tarifs
0 Panier