Jeudi 28 Janvier 2021 - 21:00

WEE! A.N.I + OD Bongo

LE CONFORT MODERNE Salle (assis) Placement libre

WEE!

Du 28 au 31 janvier

Comme chaque hiver, le week-end imaginé par le TAP et le Confort fait résonner les musiques électroniques sous toutes ses formes, ses couleurs, ses digressions et ses multiples interprétations. Cette année, en lieu et place des soirées club, le Confort vous propose de découvrir les productions toutes fraîches d’artistes invités pour des temps de travail en résidence en janvier 2021.

A.N.I

Improvisations polyrythmiques
/ FR 

A.N.I est une collaboration inédite entre Ernesto González (Bear Bones, Lay Low), Florian Meyer (Don’t DJ) et Maxime Primault (BZMC / High Wolf), trois musiciens qui unissent leurs forces pour créer un live puissant. A.N.I cumule les énergies pour former un groupe électronique - une formule devenue rare - et produire une musique improvisée et contemplative faite de rêveries ethniques, de célébrations électroniques et de rituels expérimentaux.

OD Bongo

Techno goût ferraille
/ FR 

OD Bongo est la rencontre entre les beats solides de Somaticae et les grooves bruyants de C_C. Équipés de différentes boîtes à rythmes, le duo mélange les genres tels que la techno, le dub, la noise et l'indus. Entre Lyon et le Massif central, ces deux musiciens dessinent un nouveau paysage sonore fait de rythmes continus et plongent les foules dans une vallée sauvage où gronde la bass music.

Produit par Jazz à Poitiers et l’OH / le Confort Moderne

Évènement annulé
Samedi 30 Janvier 2021 - 21:00

WEE! Simo Cell & Abdullah Miniawy + UVB76 & Tamara Goukassova

LE CONFORT MODERNE Salle (assis) Placement libre

Le Confort Moderne s'adapte aux conditions sanitaires et vous propose, en lieu et place des concerts et soirées club debout, de découvrir les productions toutes fraîches d’artistes invités pour des temps de travail en résidence en janvier 2021.

Simo Cell & Abdullah Miniawy

Bass music habitée
/ FR & EG 

Nouvelle collaboration entre deux artistes aussi distants géographiquement que culturellement compatibles ! D’un côté, les productions hyper modernes de Simo Cell : motifs trap revus et corrigés, flexions dubs et autre fantômes tranchants venus de Bristol. De l’autre, le vaudou intense d’Abdullah Miniawy aux trompettes vibrantes et chants pleins d’âme. Ce mix effervescent s’éloigne de fait de la musique club normative pour s’enraciner dans une forme d’introspection sociopolitique et de body music.

UVB76 & Tamara Goukassova

Néo-classique électronique
/ FR 

Là encore, un nouveau projet vient s’exercer au Confort Moderne : celui du trio formé par Tamara Goukassova, violoniste émérite mais aussi chanteuse et bricoleuse de synthés à l’univers sombre et fragile, et UVB76, duo bien ancré dans la scène électronique, connu pour ses sorties prestigieuses et ses performances live uniques. Nouvelle collaboration, donc, inédite dans sa forme comme dans ses fondements, pour une musique électronique collaborative et aventureuse.

Évènement annulé
Vendredi 5 Février 2021 - 20:00

J'aurais voulu faire de la bande dessinée : Philippe Dupuy, Stephan Oliva

LE CONFORT MODERNE Bar Placement libre Debout

Rencontre en présence de Philippe Dupuy et Stephan Oliva, suivie d’un concert du pianiste.
Voilà de quoi mettre à la planche une association de bienfaiteurs. Philippe Dupuy est impulsif, metteur en planche et doué d’une excellente mémoire. Ce qui en fait un type très recommandable. Il est aussi scénariste et dessinateur. En 2019, il part à la rencontre de deux autres cocos, deux musiciens qui auraient aimé faire de la bande dessinée avant de bousculer les cases de la musique. La logique du monde est jolie.

Dominique A et Stéphan Oliva, il s’agit d’eux, poussent aujourd’hui l’ancien complice de Charles Berberian dans ses souvenirs et les impulsions qui le mènent dans ses dessins. Parallèles et croisements alimentent joyeusement J’aurais voulu faire de la bande dessinée, BD parfaite, idéal témoin de ces discussions à crayons rompus.

Stephan Oliva
Si la discrétion est une marque de l’affirmation, on peut dire que Stephan Oliva est loin d’avoir les deux pieds dans le même sabot. Ou plutôt les deux mains sur le même clavier. Pointilleux pointilliste, il joue comme d’autres dessinent. Ceux dont il est familier, ceux à qui il a déjà rendu des hommages passionnants. En solo, ses 88 touches tracent des symboles, des élégies discrètement furieuses et des splendeurs autonomes. Une main jouant jazz, l’autre traçant des combines en forme de clins d’œil au film noir — hello Bernie Herrmann ! — ou à la BD — Hi Winsor McKay. Tiens, à propos de ce dernier, Oliva s’est construit son propre Slumberland. Puis l’a nourri de ses envies de dessin, d’un toucher vivace et d’une puissance d’évocation harmonique à vous réveiller un ours en janvier. Et ceci, seul au piano. Discret. Tranquille.

Petits Mickeys - France
Stephan Oliva : piano



Non disponible en ligne
Dimanche 7 Février 2021 - 10:30

Nelly Mousset : Concert familial

LE CONFORT MODERNE Salle (assis) Placement libre

On écrivait pour Jazz à Poitiers en 2017 : "Nelly Mousset aime tout ce qui grogne, frotte, crie et tiraille". Bonne nouvelle, rien n'a changé. Tout, tout peut continuer. En plus profond, en plus intriguant et en plus ouvert, aussi. La contrebasse joue toujours les pivots de l'axe de jeu, le son est toujours au cœur du système vibratoire. Mais pour cette première étape d’un projet qui reconsidère le lien de l’instrumentiste à sa contrebasse, et leur rapport commun au mouvement, le regard s'est acéré, le toucher précisé davantage. S'il y a drone, c'est avec un sens de la finesse qui tire les moustaches de l'indicible. S'il y a voix, c'est avec le souci de l'entrelacer aux quatre cordes. Bien entendu, Nelly Mousset, passée par le Lobe, le ZAP et le CFMI n'est ni tombée de la dernière pluie, ni de l'oreille d'un sourd. Sa maîtrise sonore est sans cesse remuée puis renouvelée par un souci constant du visuel. Le corps est mis, lui aussi, de plus en plus à contribution. Mis en question : comment le positionner ? Que raconte-t-il ? Est-ce l'image qui crée le son ou la vibration qui fait voir double ? Sans doute, peu de réponses explicites sont à attendre de ce premier concert jeune public et familial. Et c'est tant mieux, il restera autant de place disponible pour les sensations à recevoir d'une musique dont la moindre des qualités est de savoir frotter, grogner et tirailler. Le tout entre deux bouchées d'un goûter. Digestion assurée.

Mercredi 10 Février 2021 - 20:45

Qonicho D + Abacaxi

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre

Abacaxi
Abacaxi délivre des doses de vitamines aussi réglementaires que nécessaires. Le genre de trucs à faire homologuer comme futur vaccin. Ils sont trois sous les pics de cet ananas — abacaxi = ananas, L3 lusophonie appliquée à Sorbonne II. Trois compañeros. Sans sombrero mais avec une farouche envie de distribuer de l’électricité sous forme d’abrasive-pop. Desprez, Riffaud et Pastacaldi se sont fagotés un power trio dans les règles de l’art. Puissant, chargé et, espérons-le, un peu susceptible. Du genre à partir au quart de tour. Puissant mais attention, jamais brutal. Il faut dire que son géniteur s’appelle Julien Desprez. Animateur tapageur du Collectif Coax, amoureux d’une Amérique latine qu’il se réinvente à l’envi (Acapulco, Coco, etc.) et même éclairagiste du pied. À venir voir pour saisir.


Qonicho D
Morgane Carnet est une saxophoniste qui connaît son Alphabet. Ou, mieux, son B.A-BA. Au point de fignoler Qonicho D. Autre power trio de la soirée, Qonicho assure la parité parfaite. De genre et d’esprit. Là aussi, on noie le poisson dans des eaux espiègles, puissantes et un peu punks. Ce D de Qonicho, qui suit logiquement les versions A, B et C, cherche la bagarre et la transe. Voici une façon de free (jazz) ascensionnel manipulé à mains nues. Sans forfanterie ni décorum. Les fûts que martèle Blanche Lafuente ont l’air plus sûrs que ceux sortis de Fessenheim et la basse bousculée par Fanny Lastargues emporte ce D loin vers le hasard. Celui dont sortira, au fil des improvisations, jazz barré, rock coquin ou embardées technoïdes. Faites vos jeux, tout va pour le mieux.


Vendredi 12 Février 2021 - 21:00

Uzi Freyja (Sortie de résidence)

LE CONFORT MODERNE Salle (assis) Placement libre

Uzi Freyja - Sortie de résidence

Rap
/ FR 

Nouveau projet que ce duo formé par Christian Bagnalasta (Stuntman5) et Kelly Rose, parisienne anglophone d’origine camerounaise élevée par une famille de musiciens dans la culture du gospel et de la soul music. Lorsqu’en 2019 Kelly met tout le monde d’accord en participant à un open mic dans les rues de Nantes, Christian est dans le public. Ils entament alors une collaboration dans laquelle chacun va apprendre : l’une à écrire, l’autre à composer des prods sur mesure. Entre le background rock et la culture rap du producteur de musique électronique et les textes engagés de la rappeuse, sur fond de sexualité et de combat pour défendre sa place de femme, Uzi Freyja est une arme fatale pointée avec fermeté et douceur par la déesse du même nom, égérie nordique de l’amour, du sexe, de la fertilité et de la sensualité. La suite de cette rencontre s’écrit à Poitiers, où le duo vient travailler un set live à découvrir de toute urgence.

Vendredi 19 Février 2021 - 20:45

Double bass.e : Joëlle Léandre + Joachim Florent

LE CONFORT MODERNE Salle (assis) Placement libre

Doubles basses et solos doubles. Deux personnalités uniques réunies dans une soirée où le grave n’est pas si grave. Deux générations de contrebassistes à la pratique engagée, très proche de la chose politique mais résolument ludique et inventive.


Joëlle Léandre
Écouter Joëlle Léandre revient souvent à mettre en chantier un puzzle. On éclate, on déplace et on réagence. Puis on cherche, avec la joie des sales gosses, les combinaisons impossibles et les équilibres improbables. Le soin est parfait, la technique diabolique. La matière mise en jeu par cette tête chercheuse semble ancestrale, même si sa puissance est née du passé, passé proche de l’avant-garde from New York et de l’Ensemble InterContemporain. Frottement, contrechamps vocaux, ostinato têtus. Et, parce que c’est têtu, ça gratte aussi autour des racines du free jazz. Joëlle Léandre ne pose jamais vraiment la question de la hiérarchie des répertoires. Le ludique de l’attitude côtoie le sérieux de l’écriture. Sa musique frappe en pensée comme une invitation à voir surgir cette petite chose qu’on appelle communément poème.


Grave stylé / France
Joëlle Léandre : contrebasse



Joachim Florent
Twilight zone. Joachim affichait dans son dernier disque en solo (Coax records, 2016) ses plans sur les comètes d’après la science. Dans un temps suspendu, où règnent le flou et les possibles. Sur cet album, un titre : Bass On The Unknown. Et dans cet inconnu, le contrebassiste glisse un son boisé à peine dupé par l’électronique utilisée. S’affrontent, pour rire, l’improvisation libre, une ambient stylée et le jazz dans ce qu’il a de moins discipliné. En solo live, les lignes de basses ont le même coffre, suivent les mêmes codes. Contrebassiste de Radiation 10, Jean-Louis et l’Imperial Quartet, entre autres, Joachim Florent fracture les codes et puise ainsi ce qu’il lui faudra pour dire la vérité de sa basse. Polie à la culture classique, rompue à l’expérimentation. 3, 2, 1… Ignition.


Space Classe / France
Joachim Florent : contrebasse

Vendredi 26 Février 2021 - 21:00

Bajram Bili (Sortie de résidence)

LE CONFORT MODERNE Salle (assis) Placement libre

Bajram Bili  

Synth master
/ FR 

Tous ceux qui suivent le synth master Bajram Bili sont au courant : à chaque nouvel album, le beau bizarre de la musique électronique française relance toute sa machine créatrice de zéro pour explorer d'autres territoires. Alors qu'il pose les dernières touches à son nouveau long format à base de synthés lasers, de beats désossés et, cette fois-ci, de pianos du futur, il viendra présenter pour la toute première fois un live à l'ambition inédite, travaillé en résidence au Confort Moderne. Un set à mi-chemin entre inventions sonores ambient et intensité post club, avec la particularité de placer le piano au centre du projet.


Samedi 6 Mars 2021 - 20:45

Naïssam Jalal trio : Quest Of Invisible

LE CONFORT MODERNE Salle (assis) Placement libre

Révéler l’invisible ? Il y a des missions plus simples. Quelle gueule ça peut bien avoir l’invisible ? Dans la quête conduite par Naïssam Jalal, ça peut varier d’une figure de méditation ample à un visage de franche exaltation. Que ce soit au sein de Quest Of Invisible, en compagnie de Napoleon Maddox ou le quintet franco-syrien Rhythms of Resistance, le lyrisme de la flûtiste,entrelace la musique modale orientale et les sauts d’octaves. Et ceci dans un seul but : provoquer « l’oubli de soi ». Si ses compositions peuvent être marquées d’une inquiétude douce-amère, le projet politique de Jalal reste toujours très clair : « Aujourd'hui, dans un monde dirigé par l'argent, la place laissée à la spiritualité est toujours plus étroite. Ma musique, qu’elle soit ou non liée à la présence de Dieu dans mon esprit, peut me mener et mener l’auditeur à une forme de transe ». Une extase nourrie du jazz mystique qu’ont pu initier des artistes comme les Coltrane, femme et mari, des traditions comme le gnawa marocain ou encore des impros comme celles entendues dans les rues cairotes, cuites au soleil d’un printemps pas si ancien. Face à cela, les silences confiés au piano de Léonardo Montana et à la touche humaniste de Claude Tchamitchian, contrebassiste-tonnerre entendu ici le trimestre dernier. Lors de leurs dialogues, les instruments prennent le soin de dire au monde une jolie part de ses quatre vérités. Quest Of Invisible devient alors d’une redoutable efficacité.

Invisible Touch / France  
Naïssam Jalal : composition, flûte, nay, voix, Claude Tchamitchian : contrebasse, Leonardo Montana : piano



Samedi 20 Mars 2021 - 20:45

Christine Abdelnour & Magda Mayas - Youmna Saba

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre

Christine Abdelnour & Magda Mayas
Pour rendre audible à l’écran la puissance des sauts de Steve Austin, ses créateurs utilisaient un son particulier. « Ttttétttétttéttéétététététété » était la signature des exploits de L’Homme qui valait 3 milliards. Pas moins estimé et d’une plus grande richesse sonore, ce duo ferraille avec une idée similaire. Rendre concrète une pensée. Forgée par l'artisanat de l'intuition. Terriblement organique, l’artisanat de ses deux musiciennes réunies au festival Iritjal (Beyrouth, 2005). Leur musique reste fluide malgré les changements de direction constants. Le timbre varie à vue, joue avec le miroitement, le micro-tonal et l’électroacoustique. Chacune provoque les limites de son instrument pour dynamiser la pensée commune. Ça vous emballe le tympan comme un primeur, la prunelle de ses yeux. Hors de prix. 3 milliards, au bas mot.

Impro priceless - France - Allemagne
Christine Abdelnour : saxophone alto, Madga Mayas : piano 


Youmna Saba
Youmna dans les Villes. Une fois n’est pas coutume, on aura eu l’idée avant Wim Wenders. Et ici, le Polaroïd témoin des tribulations du héros est remplacé par le oud. Musicienne et compositrice libanaise, Youmna Saba affirme que son langage musical s’inspire du fourmillement électrique des rues beyrouthines. D’une ville à l’autre, la voici au centre de Paris pour continuer d’explorer de quoi est faite une ville, de quoi sommes-nous faits dans une ville. En résidence à la Cité internationale des arts, épaulée par Césaré, Youmna Samna cherche. Les moyens de tisser des liens entre le système musical arabe et la musique électronique, les moyens de réunir la technologie et le processus de composition. Son instrument, le oud, s’est vu pimpé d’une nouvelle dimension électronique. Les anciennes habitudes s’éteignent, un être s’éveille.

Urbex improvisé - Liban
Youmna Saba : oud, électroacoustique  

Jeudi 25 Mars 2021 - 21:00

CONCERT REPORTÉ DU 16 AVRIL AU 25 MARS 2021 Last Train, Bandit Bandit

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout
Le Confort Moderne est fermé jusqu'à nouvel ordre pour raisons sanitaires. Le Concert de Last Train + Bandit Bandit initialement prévu le jeudi 16 avril 2020 est reporté au vendredi 27 novembre 2020. Les billets achetés pour le 16/04 resteront valables le 27/11. Le Confort Moderne vous encourage à conserver votre billet pour ne pas fragiliser notre situation financière mise à mal par l'épidémie en cours.
Si vous souhaitez toutefois être remboursé(e) :
Si vous avez acheté votre billet sur le site ou à la billetterie du Confort Moderne : Merci d'envoyer un email à billetterie@confort-moderne.fr avec vos coordonnées (noms, prénoms, adresses postales) et le numéro du code-barre de votre billet pour un remboursement directement sur votre compte bancaire si vous avez réalisé votre commande en ligne sur le site internet du Confort Moderne ou un remboursement par chèque si vous avez effectué l’achat du billet à l’accueil billetterie du site du Confort Moderne (185 rue du fbg du Pont neuf à Poitiers). Compte-tenu de la situation, un délai de traitement doit être pris en compte avant l’obtention du remboursement que nous souhaitons le plus rapide possible.



Last Train
Rock - FR
De la scène du Bataclan aux plus importants festivals du globe, les quatre membres de Last Train ont marqué le rock français au fer rouge. Quatre garçons qui avancent comme des frères depuis la sortie explosive de Weathering, premier chapitre d'une histoire qui sonne déjà comme une épopée. Leur propre maison de disque et leur agence de booking développées, un festival à leur image ayant vu le jour, Last Train a pris le temps de retrouver du sens à leur musique. Objectif atteint avec The Big Picture, nouvel album paru à l'automne qui s’émanciper des clichés du rock pour en dévoiler la plus pure essence : un moyen d’expression avant d’être un genre, une source inépuisable de voies à emprunter.

Bandit Bandit
Bandit Bandit, c’est le nouveau groupe qui vient vous prendre en otage pour une virée dans les contrées d’un rock noir et sauvage. Tous les deux issus du milieu rock, mais d’horizons différents, ces deux voyous se sont cherchés et trouvés un peu à la manière de Bonnie & Clyde, avec un penchant certain pour le vice et le rock avec un grand R. Ce duo, ce duel, mi-aimants, mi-amants, se complète de manière limpide. Nourris par leurs ainés, Bandit Bandit c’est du rock actuel teinté de sonorités psychés, acidulé de riffs bien sentis et de mélodie lancinantes. Les guitares bourrées d’effets sont autant évasives que brutales et les rythmes ainsi que les percussions ont un penchant certain pour un psychédélisme à la frontière du tribal. La polyvalence de leurs textes, autant en français qu’en anglais et donc autant dans l’énergie que dans la poésie, permet au groupe d’alterner entre ferveur et tendresse avec leurs deux voix qui s’accordent toujours en harmonie dans une certaine forme de noirceur et de sensualité. Leur single « Maux » en est la parfaite démonstration et reflète bien l’ADN du groupe. À l’oreille, vous y retrouverez très certainement du Black Rebel Motorcycle Club, du Black Angels, du Grand Blanc autant que Serge Gainsbourg, à ceci près que Bandit Bandit arrive à créer son propre univers en maniant la langue française là où d’autres sont peu à le faire de cette manière.
Vendredi 26 Mars 2021 - 20:45

Timothée Quost + Jean-Brice Godet

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre

Détournements de son. Aujourd’hui, jouer d’un instrument peut vouloir dire reconsidérer la façon dont on en a joué depuis des décennies. Les deux solos de cette soirée s’accordent avec cette bonne vieille croyance que défaire et refaire, c’est toujours faire.

Timothée Quost
Pour jouer de la trompette, c’est simple, il faut souffler dedans. Oui, mais ne faites pas trop les malins. Du moins, pas avant d’avoir pu voir Timothée Quost, Seul. D’aucuns le prendraient pour un mariachi asthmatique, prenons-le pour ce qu’il est, un regimbeur grande classe. Quost sature son propre espace sonore, les dents en avant et le palais large ouvert. Le plus souvent sans embouchure mais avec le corps entier. Et l’atmosphère qui sort de ce pavillon rendu incandescent évoque les braquages au démonte-pneus, les symphonies pixellisées et la guitare électrique comme certains joueurs la pratiquent (cf. Julien Desprez, par ailleurs dans cette programmation). Chez Quost, le souffle est définitivement vital. D’une maîtrise urgente. Presque plus puissant que le tût tût de Jéricho.


Jean-Brice Godet
Au début des années 80, Jonasz laissait des messages morts d’amour sur mini-cassettes. Au début des années 2020, Jean-Brice Godet enrôle, lui, dictaphones et radio au service de l’autofiction. Et cette intimité révélée, joueuse, et hardie, s’avère aussi drôle que mélancolique. Fort de ses compagnonnages avec Joëlle Léandre, Fred Frith et l’ONCEIM, Godet pousse même plus loin le bouchon. Les clefs de sa clarinette laissent naître de païennes petites épiphanies. Ces révélations qui pointent quand notre regard se pose sur une œuvre ou un paysage. Épiphanies, c’est aussi le titre de ce solo. Le son y joue le rôle de révélateur, de monocle sous lequel le tympan voit s’allumer et danser un ailleurs insoupçonné. Musique physique et concrète. Dense et communicative. Pas mal pour fêter le printemps.

Mercredi 26 Mai 2021 - 21:00

CONCERT REPORTÉ DU 7 OCTOBRE 2020 AU 26 MAI 2021 Colours in the street + première partie

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout
Compte tenu de la crise sanitaire en cours, et des conditions actuelles ne permettant pas, pour le moment, la tenue des concerts "debout non distanciés", le concert de Colours in the Street prévu initialement le 07 octobre 2020 au Confort Moderne est reporté au 26 mai 2021. Les billets achetés pour la date du 07 octobre 2020 restent valables pour la nouvelle date du 26 mai 2021. La billetterie pour le concert du 26 mai 2021 est ouverte en ligne sur le site du Confort Moderne.


Pour les personnes ayants déjà achetés leurs billets pour le 07 octobre sur d'autres réseaux et qui sont dans l'impossibilité d'assister au concert du 26 mai 2021, nous vous invitons à vous rapprocher des réseaux de billetterie pour vous faire rembourser.

Pour le remboursement des billets achetés sur le site web du Confort Moderne merci d'envoyer un email à billetterie@confort-moderne.fr avec vos coordonnées (noms, prénoms, adresses postales) et le numéro du code-barre de votre billet pour un remboursement par virement bancaire. Pour ceux qui auraient acheté leur billet au guichet du Confort Moderne, merci de privilégier un remboursement sur place au guichet billetterie ouvert du lundi au vendredi de 12h à 18h ou à défaut d'envoyer un email à billetterie@confort-moderne.fr avec vos coordonnées (noms, prénoms, adresses postales) et le numéro du code-barre de votre billet pour un remboursement par chèque uniquement.
Le remboursement de ces places devra se faire avant le 31 décembre 2020.


COLOURS IN THE STREET
Pop - FR
Colours in the Street s’inscrit dans le mouvement d’une pop massive, puissante, taillée pour les grandes scènes. Depuis la sortie de leur premier album « Royaume », le groupe ne cesse de se développer en France et à l'international. Les tournées s'enchaînent avec des passages remarqués partout en France et sur de nombreux grands festivals (Francofolies, Printemps de Bourges, Fnac Live, Festival de Poupet, La Nuit de l'Erdre, Free Music Festival...). Avec près de 200 concerts au compteur, ils s’installent durablement dans le paysage musical français et se produisent sur de nombreuses scènes prestigieuses telles que l'Olympia à Paris (avec Puggy), mais également à l'autre bout du monde avec trois tournées en Asie (Chine, Corée du Sud...).
Multi-instrumentistes et soutenus par le timbre unique de son chanteur, les Colours reviennent encore plus fort en 2020 avec leur nouvel album « All the Colours ». Un nouvel opus, regroupant 14 titres aux mélodies efficaces et aux productions soignées, faisant exploser toutes ses couleurs dans des envolées pop accrocheuses et singulières.
Samedi 19 Juin 2021 - 21:00

Hilight Tribe + Scientyfreaks DJset (Concert Reporté du 12 décembre 2020 au 19 juin 2021)

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout
Communiqué du producteur Kontshaprod :

Toute la Tribe est ravie de vous annoncer qu'une nouvelle date de report est prévue le SAMEDI 19 JUIN 2021 pour le concert de HILIGHT TRIBE à Le Confort Moderne prévu initialement les 21 MARS 2020 (puis le 12 DECEMBRE 2020) ! Tous les billets sont bien entendu valables sur cette nouvelle date !!
-
Nous vous encourageons à conserver votre billet pour ne pas fragiliser notre situation financière mise à mal par l'épidémie en cours. Vous pouvez également privilégier les plateformes de revente en ligne (TicketSwap, ZePass ...)
Si vous souhaitez toutefois être remboursé :
* Si vous avez acheté votre billet sur le site ou à la billetterie du Confort Moderne : Merci d'envoyer un email à billetterie@confort-moderne.fr avec vos coordonnées (noms, prénoms, adresses postales) et le numéro du code-barre de votre billet pour un remboursement directement sur votre compte bancaire (uniquement si vous avez réalisé votre commande en ligne sur le site internet du Confort Moderne) ou un remboursement par chèque si vous avez effectué l’achat du billet à l’accueil billetterie du site du Confort Moderne (185 rue du fbg du Pont neuf à Poitiers).

* Si vous avez acheté votre billet sur YUTICKET, la demande de remboursement est à formuler avant le 31 décembre 2020: Merci d'envoyer un email à production@kontshaprod.com avec vos coordonnées (noms, prénoms, adresses postales) et la date de votre commande ainsi que le mail associé pour que le remboursement soit traité.
* Si vous avez acheté votre billet par le biais d’un autre distributeur, merci de vous rapprocher de votre point de vente.
Nous vous remercions de votre compréhension et restons à votre disposition pour tout complément d'information.

Hilight Tribe - Natural Trance - FR
Depuis près de vingt ans, les membres d’Hilight Tribe parcourent la planète en passant un message de paix et d’unité entre les peuples et les cultures. Avec plus de 750 concerts à leur actif, 8 albums et un public qui les attend à chaque port, «La Tribe» jouit d’un succès international : Europe, Inde, Japon, Brésil, les scènes des grands festivals et événements prestigieux leur ouvrent leurs portes. Explorateurs d’un monde sans frontières, ces cinq musiciens et leur ingénieur son nous invitent au voyage avec leur Natural Trance, véritable pont entre la musique tribale et le son de demain. Entièrement interprétée par des musiciens, la Natural Trance est composée de rythmes et de sonorités aussi bien avant-gardistes qu’ancestrales. Batterie et basse sont la plate-forme d’expression pour la guitare, les percussions multiples et les chants ainsi qu’une variété d’éléments tels que le sitar, le didgeridoo ou les tambours amérindiens... Certains instruments sont reliés à des effets en «real-time» générant des sons atypiques et expérimentaux. Grâce à l’ingénieur son, au créateur lumière et au régisseur scène, chaque concert devient une expérience sensorielle unique. Le light show nous plonge encore plus dans l’ambiance, les musiciens sont connectés avec le dancefloor et à chaque concert le temps semble s’arrêter pour laisser place à l’intemporel. Partageant leur vision avec plusieurs générations de danseurs, de travellers et de libres penseurs, les Hilight Tribe poursuivent leur trek musical sur les chemins de la trance dont chaque étape contribue à graver la légende de la Tribe...

Scientyfreaks - DJset- FR
Side-project d'un des membres d'Highlight Tribe
Dimanche 31 Octobre 2021 - 21:00

CONCERT REPORTÉ du mardi 02/02/21 21h au dimanche 31/10/21 Igorrr, Drumcorps, Otto Von Schirach

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout

Le Confort Moderne n'est pas en mesure d'organiser ce concert dans un format debout jusqu'à nouvel ordre pour raisons sanitaires.

Le Concert de Igorrr, Drumcorps & Otto Von Schirach initialement prévu le mardi  mardi 02/02 2021 est à nouveau reporté au dimanche 31/10/2021.

Les billets achetés pour le 31/03/20 ou le 02/02/21 resteront valables le 31/10/21.


Si vous souhaitez toutefois être remboursé(e) :
Si vous avez acheté votre billet sur le site ou à la billetterie du Confort Moderne : Merci d'envoyer un email à billetterie@confort-moderne.fr avec vos coordonnées (noms, prénoms, adresses postales) et le numéro du code-barre de votre billet pour un remboursement directement sur votre compte bancaire si vous avez réalisé votre commande en ligne sur le site internet du Confort Moderne ou un remboursement par chèque si vous avez effectué l’achat du billet à l’accueil billetterie du site du Confort Moderne (185 rue du fbg du Pont neuf à Poitiers).





Igorrr
Metal Baroque
FR

Igorrr a cette précieuse et rare faculté à démontrer à travers sa musique que les genres n’existent pas, sans produire un simple et vulgaire pot-pourri. Il n’a aucun scrupule à sampler ou enregistrer les plus extrêmes formes de metal, en les acoquinant à la décadence de la musique baroque au sein de rythmiques jazz, techno, country, détruites au beat repeater.



+ Drumcorps
- Breakcore
US

+ Otto Von Schirach
- Freaky Bass Indus
US

0 Panier

Votre panier est vide
Total : 0€
0 Panier