Mercredi 10 Février 2021 - 20:45

Qonicho D + Abacaxi

LE CONFORT MODERNE Club (assis) Placement libre

Abacaxi
Abacaxi délivre des doses de vitamines aussi réglementaires que nécessaires. Le genre de trucs à faire homologuer comme futur vaccin. Ils sont trois sous les pics de cet ananas — abacaxi = ananas, L3 lusophonie appliquée à Sorbonne II. Trois compañeros. Sans sombrero mais avec une farouche envie de distribuer de l’électricité sous forme d’abrasive-pop. Desprez, Riffaud et Pastacaldi se sont fagotés un power trio dans les règles de l’art. Puissant, chargé et, espérons-le, un peu susceptible. Du genre à partir au quart de tour. Puissant mais attention, jamais brutal. Il faut dire que son géniteur s’appelle Julien Desprez. Animateur tapageur du Collectif Coax, amoureux d’une Amérique latine qu’il se réinvente à l’envi (Acapulco, Coco, etc.) et même éclairagiste du pied. À venir voir pour saisir.


Qonicho D
Morgane Carnet est une saxophoniste qui connaît son Alphabet. Ou, mieux, son B.A-BA. Au point de fignoler Qonicho D. Autre power trio de la soirée, Qonicho assure la parité parfaite. De genre et d’esprit. Là aussi, on noie le poisson dans des eaux espiègles, puissantes et un peu punks. Ce D de Qonicho, qui suit logiquement les versions A, B et C, cherche la bagarre et la transe. Voici une façon de free (jazz) ascensionnel manipulé à mains nues. Sans forfanterie ni décorum. Les fûts que martèle Blanche Lafuente ont l’air plus sûrs que ceux sortis de Fessenheim et la basse bousculée par Fanny Lastargues emporte ce D loin vers le hasard. Celui dont sortira, au fil des improvisations, jazz barré, rock coquin ou embardées technoïdes. Faites vos jeux, tout va pour le mieux.


0 Panier

Votre panier est vide
Total : 0€
0 Panier