Jeudi 16 Avril 2020 - 21:00

Last Train, Bandit Bandit

LE CONFORT MODERNE Grande salle Placement libre Debout
Last Train
Rock - FR
De la scène du Bataclan aux plus importants festivals du globe, les quatre membres de Last Train ont marqué le rock français au fer rouge. Quatre garçons qui avancent comme des frères depuis la sortie explosive de Weathering, premier chapitre d'une histoire qui sonne déjà comme une épopée. Leur propre maison de disque et leur agence de booking développées, un festival à leur image ayant vu le jour, Last Train a pris le temps de retrouver du sens à leur musique. Objectif atteint avec The Big Picture, nouvel album paru à l'automne qui s’émanciper des clichés du rock pour en dévoiler la plus pure essence : un moyen d’expression avant d’être un genre, une source inépuisable de voies à emprunter.

Bandit Bandit
Bandit Bandit, c’est le nouveau groupe qui vient vous prendre en otage pour une virée dans les contrées d’un rock noir et sauvage. Tous les deux issus du milieu rock, mais d’horizons différents, ces deux voyous se sont cherchés et trouvés un peu à la manière de Bonnie & Clyde, avec un penchant certain pour le vice et le rock avec un grand R. Ce duo, ce duel, mi-aimants, mi-amants, se complète de manière limpide. Nourris par leurs ainés, Bandit Bandit c’est du rock actuel teinté de sonorités psychés, acidulé de riffs bien sentis et de mélodie lancinantes. Les guitares bourrées d’effets sont autant évasives que brutales et les rythmes ainsi que les percussions ont un penchant certain pour un psychédélisme à la frontière du tribal. La polyvalence de leurs textes, autant en français qu’en anglais et donc autant dans l’énergie que dans la poésie, permet au groupe d’alterner entre ferveur et tendresse avec leurs deux voix qui s’accordent toujours en harmonie dans une certaine forme de noirceur et de sensualité. Leur single « Maux » en est la parfaite démonstration et reflète bien l’ADN du groupe. À l’oreille, vous y retrouverez très certainement du Black Rebel Motorcycle Club, du Black Angels, du Grand Blanc autant que Serge Gainsbourg, à ceci près que Bandit Bandit arrive à créer son propre univers en maniant la langue française là où d’autres sont peu à le faire de cette manière.

0 Panier

Votre panier est vide
Total : 0€
0 Panier