Vendredi 25 Juin 2021 - 18:00

Bruisme#10 : Qonicho D / Tachycardie Ensemble / Nuits

LE CONFORT MODERNE


Début des concerts 18h45

Qonicho D
France - Girl Power
Morgane Carnet : saxophone - Blanche Lafuente : batterie - Fanny Lasfargues : basse

Morgane Carnet est une saxophoniste qui connaît son Alphabet. Ou, mieux, son BA-BA. Au point de fignoler Qonicho D, girl power trio du genre parfait. Espiègle, puissant et un peu punk. Ce D de Qonicho, suite logique des versions A, B et C, cherche la bagarre et la transe. Sans forfanterie ni décorum. Les fûts martelés ont l’air plus sûrs que ceux sortis de Fessenheim et la basse emporte les improvisations du trio vers le jazz barré, le rock coquin et les embardées technoïdes. Faites vos jeux, tout va pour le mieux.

TACHYCARDIE ENSEMBLE
France - Transe anaérobie
Jean-Baptiste Geoffroy : percussions, électronique, direction - Nicolas Cueille : clarinette - Antoine Serreau : trombone - Armand Delaval : violon - Julien Nicolaï : guitare, synthétiseur - Frédéric Mancini : percussions - Jean-Brice Godet : clarinette, Claire Bergerault : voix accordéon, Erwan Salmon : saxophones - Manuel Adnot : guitare électrique 8 cordes - Pierre Le Bourgeois : violoncelle

Manigancé avec l’OH / le Confort Moderne
Homme de peu, Jean-Baptiste Geoffroy est aussi homme de Pneu. Et anim’ de Colonie de Vacances aussi. Entre autres choses. Le batteur vient de monter un ensemble cardiaque, un grand format magnifique, à classer entre Terry Riley et l’Arkestra. Un truc de forcenés musicaux qui se renouvelle à chaque date, puisque des musiciens invités rejoindront la tribu en déplacement. La jonction se fait sur des compos minimalistes, taillées pour éprouver l’endurance de ceux qui les jouent. Bien au-delà du seuil lactique, avec des VO2max de champions.
Concert manigancé avec  l'OH / le Confort Moderne.

NUITS
France - Oiseaux nocturnes
Emilie Škrijelj : accordéon & samples - Tom Malmendier : batterie - Armand Lesecq : traitements et spatialisation - Stéphane Clor : contrebasse & samples

Concert sous casque !
Quasi magique, cette Nuits. Okay. Sans fanfare ni violon. Solidement posée dans le champ de l’intimité pudique mais ouverte. Versatiles, volontaires, 3 intrus mûs par l’électronique légère. Ce qui est en jeu dans les ostinatos obstinés de ce quartet délicat, c’est une chose proche de l’effet iceberg. Hors du visible, il y a des débats intérieurs. Délicats, patients et forts d’une science humble. Ça joue avec les limites du perceptible, avec une frénésie minuscule accentuée ici par l’écoute au casque. Loin de tout et sans garde-fous, okay.

0 Panier

Votre panier est vide
Total : 0€
0 Panier